Edito janvier-février 2016

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Edito janvier-février 2016

2016 : Année de guérisons ?

La guérison est une réalité indissociable de la présence du Royaume de Dieu. C'est un fait incontestable démontré par la Parole même de Dieu, qu'elle soit écrite ou proclamée par Jésus le Roi.

Mais soyons honnêtes face à la réalité : Beaucoup d'enfants de Dieu ont du mal à guérir, que ce soit de maladies ou de blessures de l'âme. Est-ce une question de foi ou de théologie ? Ou bien est-ce un problème que nous aurions dans notre compréhension "spirituelle" sur ce sujet difficile ? Ou une confusion dans les priorités ?

Tous sont d'accord pour reconnaître l'interaction entre santé psychique et physiologique ou, si vous préférez, entre l'âme et le corps. Mais l'homme est fait de trois dimensions, et il faut rajouter l'Esprit, Celui qui change la donne. La guérison parfaite est celle qui nous introduit dans le Royaume, celle qui vient de l'Esprit. Ce que nos yeux voient ne suffisent pas, nous avons besoin d'être touchés par l'Esprit-Saint pour recevoir cette guérison de notre esprit. Ou plutôt sa résurrection, car il était cliniquement mort avant cette rencontre.

Comment garder cette guérison ? Par l'obéissance à notre Sauveur qui devient le Bien-aimé, l'Elu de notre cœur. La relation de cœur à cœur qui nous animera sera suffisante pour avancer dans cette guérison, même si des maladies nous atteignent ! Cette obéissance nous mène sur un chemin où ne manqueront ni épreuves, qu'elles soient physiques ou psychiques, ni tribulations qui ne tarderont pas à survenir suite au contact de l'Adversaire !

Les conventions miraculeuses et les grands rassemblements de "guérisons" ou de "prospérité matérielle augmentée" ne seront jamais suffisantes pour acquérir ces guérisons que nous désirons si ardemment. Peut-être parce que nous ne demandons pas les bonnes guérisons ?

Matthieu 18:8 "Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi ; mieux vaut pour toi entrer dans la vie boiteux ou manchot, que d’avoir deux pieds ou deux mains et d’être jeté dans le feu éternel."

C'est vrai que nous sommes en droit de demander dans ce temps que nous passons sur terre la guérison de nos maladies :

Jacques 5:15 "la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné."

La prière de la foi veut dire que l'on attend la réponse de Dieu.

La foi, c'est l'obéissance, qui elle-même conduit à la reconnaissance de la parfaite volonté de Dieu !

Voici ce que je proclame pour cette année 2016 : Nombreuses seront les guérisons, car les cœurs des filles et des fils se tourneront vers Celui qui peut tout, et c'est dans ce feu issu de notre relation avec le Dieu Vivant et avec nos frères et nos sœurs humains que jailliront la paix, la justice et toutes les guérisons dont nous avons tant besoin.

 

René MARTAL